Les socialistes guadeloupéens demandent des moyens à Roselyne Bachelot
Brève

Les socialistes guadeloupéens demandent des moyens à Roselyne Bachelot

28.08.2010

Les présidents PS du conseil régional et du conseil général de la Guadeloupe, le député Victorin Lurel et le sénateur Jacques Gillot, demandent "des prises de position fortes du gouvernement" pour améliorer la situation sanitaire de l'île en proie à une épidémie de dengue, dans un courrier à Roselyne Bachelot en visite aux Antilles samedi et dimanche.

A propos de la dengue, qui a déjà fait 18 morts (13 en Martinique, 5 en Guadeloupe) depuis le début de l'épidémie en février, ils soulignent que la lutte contre la prolifération des moustiques "implique par exemple une politique vigoureuse de ramassage et de traitement des véhicules hors d'usage", souvent laissés à l'abandon par des particuliers."La Région Guadeloupe y consacre chaque année des millions d'euros, alors même que cela ne relève pas de sa compétence", ajoutent MM. Lurel et Gillot. La nécessaire intensification du ramassage de ces épaves implique un accompagnement financier de l'Etat, "par exemple en mobilisant les crédits de l'Ademe" (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, ndlr), font-ils valoir.

Dans leur courrier, les responsables socialistes citent aussi le "retard" ou les difficultés de financement dans plusieurs gros projets d'équipement dont celui du nouveau CHU de Point-à-Pitre/Les Abymes, au coût "estimé à 600 millions d'euros" et qui doit remplacer un établissement selon eux inadapté et vulnérable au risque sismique.

La ministre de la Santé est arrivée vendredi soir en Martinique avec sa collègue de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard pour une visite consacrée à la lutte contre l'épidémie de dengue, qui devait les mener aussi en Guadeloupe samedi.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir