Le patron de la Mildt toujours hostiles aux "salles de shoot"
Brève

Le patron de la Mildt toujours hostiles aux "salles de shoot"

28.08.2010

Etienne Apaire, persiste et signe. Après avoir exprimé dès le début du mois son opposition aux salles de consommation supervisée de drogues, le président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), confirme dans un entretien à l’AFP que ce projet n’est "pas le choix du gouvernement" et que les dispositifs existants sont perfectibles mais suffisants. Etienne Apaire se dit toutefois "ouvert au débat", qui a enflé cet été en France, à propos d'un dispositif expérimenté dans 45 villes de huit pays, essentiellement européens. Mais il rappelle son opposition de principe: "Il est paradoxal de penser qu'on va réduire la consommation en permettant la consommation", soutient-il, prenant une nouvelle fois le contrepied de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, et de la Secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, qui se sont pour leur part prononcées pour une expérimentation. Etienne Apaire, dont la Mission est placée sous l'autorité du Premier ministre résume ainsi la position de Matignon. Il explique redouter que la consommation encadrée de drogues soit "une première marche" vers la dépénalisation de fait.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... 1

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir