Grande-Bretagne: la chirurgie de plus en plus utilisée pour traiter l’obésité
Brève

Grande-Bretagne: la chirurgie de plus en plus utilisée pour traiter l’obésité

27.08.2010

Les autorités sanitaires britanniques s’inquiètent du quasi décuplement entre 2003 et 2009 des opérations chirurgicales en Angleterre pour lutter contre l'obésité, craignant que les médecins ne les privilégient à d'autres méthodes, telles qu’éducation à une meilleur hygiène de vie ou traitements pharmaceutiques,. Selon des données publiées par le centre d'information du NHS vendredi, 480 interventions ont été menées en 2003-2004, alors que les chirurgiens ont procédé à 4.246 opérations de ce genre en 2008-2009 -soit une hausse de 785%- dont 2.210 bypass gastriques, 1.378 anneaux gastriques, 504 agrafages d'estomac ainsi que plus d'une centaine de ballons gastriques et une quarantaine de gastroplasties partielles ou totales. Outre-Manche, l'Institut national pour l'excellence clinique et sanitaire (Nice) préconise la chirurgie uniquement pour les cas d'obésité morbide. Mais les patients doivent d'abord avoir tenté d'autres méthodes de perte de poids. Le British medical journal a publié vendredi dernier une étude pointant une augmentation "exponentielle" des interventions liées à la perte de poids entre 2000 et 2007.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir