Davantage d’ados dépressifs chez les accros d’internet
Brève

Davantage d’ados dépressifs chez les accros d’internet

08.08.2010

Les adolescents "dépendants" à internet sont deux fois et demi plus susceptibles d'être en proie à la dépression que leurs congénères surfant sur le web d'une manière normale et contrôlée, révèle une étude scientifique publiée aux Etats-Unis et réalisée dans le sud de la Chine. Pour réaliser cette étude, dévoilée dans la revue Archives of Pediatric and Adolescent Medicine, 1.041 adolescents de la province de Guangzhou ont été interrogés sur leur utilisation d'internet. Les chercheurs voulaient en particulier identifier les usages pathologiques de la toile et traquaient les signes d'anxiété et de dépression. La vaste majorité des ados -- plus de 940 -- surfaient sur le web de manière normale mais 62 (6,2%) ont été identifiés comme des internautes pathologiques et deux (0,2%) comme des internautes "gravement pathologiques". Neuf mois plus tard, l'état psychologique des jeunes a été évalué à nouveau. Les scientifiques ont alors constaté que les ados utilisant internet d'une manière incontrôlée ou déraisonnée étaient environ 2,5 fois plus nombreux à être susceptibles de s'enfoncer dans la dépression que les internautes normaux. Même chez les jeunes particulièrement stressés par leurs études, les accros au web étaient toujours une fois et demi plus nombreux à se sentir déprimés paer rapport à ceux qui contrôlent leur usage d'internet."Ce résultat suggère que les jeunes gens qui n'ont à la base aucun problème de santé mentale, mais qui surfent de manière pathologique, pourraient sombrer dans la dépression" en raison de leur dépendance à internet, ont déclaré les auteurs de l'étude, Lawrence Lam, de l'Ecole de médecine de Sydney, et Zi Weng-Peng, du ministère chinois de l'Education.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...5

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 1

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir