Le temps de sommeil affecte-t-il le risque cardio-vasculaire ?
Brève

Le temps de sommeil affecte-t-il le risque cardio-vasculaire ?

06.08.2010

Pour éviter l'infarctus il faut dormir pile sept heures par nuit car les risques de maladies cardiovasculaires augmentent quand on selon une étude américaine publiée dimanche. Dormir moins de cinq heures, siestes incluses, fait plus que doubler les chances de développer des angines, des insuffisances coronariennes ou de faire un infarctus ou une crise cardiaque, selon cette étude menée par la faculté de médecine de l'université de Virginie-Occidentale. Ce travail, publié dans la revue "Sleep" (Dormir) aboutit aussi à la conclusion que dormir régulièrement plus de neuf heures augmente également les risques de maladies cardiovasculaires, d'une fois et demie par rapport à sept heures. Selon les chercheur, le groupe le plus exposé correspond aux moins de 60 ans dormant moins de cinq heures par nuit: leurs risques de maladie cardiovasculaire sont plus que triplés comparés à ceux qui dorment sept heures. Enfin, dormir six ou huit heures n'augmenterait que légèrement les risques de développer une maladie cardiovasculaire.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs, dirigés par le professeur Anoop Shankar, ont analysé les données de 30.000 adultes qui ont participé en 2005 à un vaste "questionnaire de santé nationale". Parmi ceux qui ont répondu à ce questionnaire, 8% affirmaient dormir moins de cinq heures par nuit et 9% que leurs nuits étaient de plus de neuf heures. Les chercheurs ont affiné les réponses en fonction des caractéristiques de chacun: leur âge, sexe, s'ils fumaient ou buvaient, étaient gros ou minces, sportifs ou sédentaires. Mais même en excluant les diabétiques, les dépressifs, et ceux souffrant d'hypertension artérielle, ils ont conclu à une corrélation forte entre maladies cardiovasculaires et temps de sommeil. Pour autant, les chercheurs n'ont pas été en mesure de mettre en évidence un quelconque lien scientifique entre maladie cardiovasculaire et temps de sommeil.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...5

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 1

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 8

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir