Quatre maires socialistes du Nord ouest dénoncent la répartition des postes d’internes
Brève

Quatre maires socialistes du Nord ouest dénoncent la répartition des postes d’internes

31.07.2010

Les maires PS et présidents des Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Lille, Amiens, Rouen et Caen ont dénoncé vendredi 30 juillet dans un communiqué les inégalités qu'ils subissent quant à l'évolution du nombre d'internes en médecine pour la période 2010/2014. Selon les élus, alors que le gouvernement vient d'arrêter une hausse importante du nombre d'internes (38.500 sur cinq ans), le taux d'augmentation des internes atteint 46,2% en Ile-de-France, 58,74% pour la région sud (Montpellier Aix Marseille Nice), contre 0,41% seulement pour la grande région Nord-Ouest qui comprend leurs quatre villes. "Cette répartition ne répond pas aux objectifs affichés dans la loi Bachelot (...) de réduire les inégalités territoriales", dénoncent Martine Aubry, Gilles Demailly, Valérie Fourneyron et Philippe Duron. "Cette situation est d'autant plus inquiétante que nos territoires sont dores et déjà affectés par des phénomènes de désertification médicale et sont marqués par des indicateurs de surmortalité et de précarité supérieurs à la moyenne nationale", ajoutent les quatre maires.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...5

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 1

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir