Pollution: la situation de l’Hexagone ne s’améliore pas
Brève

Pollution: la situation de l’Hexagone ne s’améliore pas

30.07.2010

La pollution au dioxyde d'azote (NO2), particules fines et ozone a stagné, voire augmenté, en France en 2009, selon le bilan de la qualité de l'air publié le 28 juillet par le ministère de l'Ecologie. "Le bilan, malheureusement, confirme un petit peu ce que l'on sait", a déclaré le secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Chantal Jouanno, lors d'une conférence de presse. Il y a "un point positif qui est l'amélioration sur les polluants lourds", comme le plomb, a-t-elle indiqué. "Mais le point plus négatif, c'est qu'on n'arrive pas vraiment à améliorer la situation, voire elle se dégrade, pour tout ce qui est les particules, dioxydes d'azote ou l'ozone", a-t-elle ajouté. Selon ce bilan, les tendances globales de concentration de NO2, gaz irritant pour les voies respiratoires, "montrent une légère augmentation entre 2008 et 2009 que nous n'avions pas connue depuis 2005, et qui se manifeste notamment sur les sites en proximité de trafic automobile". La concentration des particules PM10 (inférieures à 10 microns), qui peuvent pénétrer profondément dans les poumons, a aussi augmenté en raison d'un "recours accru à des combustibles fossiles (charbon, fioul) ou à la biomasse" pour le chauffage lié à un hiver particulièrement froid. Quant à l'ozone, les concentrations relevées durant l'été 2009 "confirment l'évolution constatée à la hausse", notamment dans le sud-est. "C'est une question de santé publique", a souligné Mme Jouanno qui a rappelé que "selon l'OMS, il y aurait 42.000 morts prématurées en France chaque année du fait de problèmes de qualité de l'air", qu'un "jeune sur 10 souffre d'asthme" et que "30 à 40% des Français souffrent d'allergies". Le ministère a présenté, à cette occasion, le "plan particules" prévu par la loi Grenelle, qui comprend une série de mesures dans tous les secteurs : chauffage au bois moins polluant, meilleur contrôle des chaudières, ou encore expérimentation "autour ou dans certaines agglomérations volontaires" de zones où les véhicules les plus polluants seraient limités.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir