Risque augmenté de bronchiolite pour les bébés nageurs
Brève

Risque augmenté de bronchiolite pour les bébés nageurs

21.07.2010

La pratique des bébés nageurs n'est pas sans risque pour les poumons encore immatures des tout-petits, car elle occasionne un risque accru de bronchiolite, selon un expert toxicologue. « Les bébés nageurs ont un risque de bronchiolite presque doublé par rapport aux autres enfants » a indiqué à l'AFP le professeur Alfred Bernard de l'université de catholique Louvain (Belgique) qui travaille depuis de nombreuses années sur le sujet et publie dans la dernière livraison de l'European Respiratory Journal une étude concernant 430 enfants âgés en moyenne de 5-6 ans. L'exposition à la chloramine, produite par le mélange du chlore et de matières organiques (urine…) est irritante pour les poumons immatures et vulnérables des bébés. « Les poumons se développent et deviennent matures vers 6-7 ans » explique-t-il. Le risque apparaît proportionnel au temps cumulé, régulièrement passé en piscine avant l'âge de deux ans. Il y a un effet-dose, ajoute-t-il. Et, « si l'on écarte les facteurs de risque classique comme fréquenter une crèche ou avoir des antécédents dans la famille d'asthme et d'allergie le risque de bronchiolite est multiplié par quatre pour plus de 20 heures passées en piscine, couverte ou non » dit-il. « Pour l'instant nous voyons les effets à court terme » ajoute-t-il précisant que l'étude se poursuit afin, notamment de voir, s'il y aurait plus tard un risque d'apparition d'asthme. Il reconnaît ne pas conseiller cette pratique en évoquant les sous-produits dérivés du chlore toxiques et pas seulement pour les bébés. L'asthme est d’ailleurs reconnu comme une maladie professionnelle chez les maîtres nageurs.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la téléconsultation et la télé-expertise, la Haute autorité...2

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 10

Pour évaluer la perte de revenus liée à la nouvelle ROSP, les Généralistes-CSMF lancent un observatoire

.

Depuis plusieurs semaines, les généralistes ont fait savoir leur inquiétude d'une perte conséquente de leur Rémunération sur objectifs de... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir