Johnny : la publication d'un pré-rapport médical relance la polémique
Brève

Johnny : la publication d'un pré-rapport médical relance la polémique

19.07.2010

La bataille judiciaire autour des problèmes de santé post-opératoires de Johnny Hallyday a repris un tour polémique dimanche, avec la publication par le Journal du dimanche d'un pré-rapport médical qui « accable » le Dr Delajoux selon le journal, ce que réfute l'avocat du chirurgien. Selon le JDD, qui a obtenu le pré-rapport médical - la version définitive sera remise à la justice le 30 septembre - cette expertise « met gravement en cause le chirurgien qui a opéré Johnny ». Citant des extraits du rapport, le journal affirme que le Dr Delajoux « n’a pas informé que, lors de son intervention, il avait causé une brèche dans +la dure-mère+ du chanteur, les méninges, provoquant des pertes de liquide céphalo-rachidien ». Si pour les experts cités par le journal « ce n’est pas une faute en soi », un « repos strict de quarante-huit heures » aurait alors dû être prescrit « pour favoriser la cicatrisation ». Un point vigoureusement contesté par l’avocat du médecin. « La préconisation de la station alitée n'est pas obligatoire en cas de fuite de liquide céphalo-rachidien (...) et des études démontrent que, station alitée ou debout, les conséquences d'une telle fuite sont identiques » assure Me Hervé Temime. Toujours selon le compte rendu du prérapport dressé par le JDD, « les manquements relevés à l’encontre du Dr Delajoux ont généré une perte de chance d’éviter la fuite de liquide céphalo-rachidien, et donc l’infection, estimée à 75 %». Le chanteur avait été opéré le 26 novembre à Paris d'une hernie discale par le Dr Stéphane Delajoux, avant d'être hospitalisé pendant 16 jours à Los Angeles pour une infection consécutive à l'opération. Fin décembre, la justice a chargé deux experts médicaux, un infectiologue et un neurochirurgien, d'une expertise médicale visant à définir d'éventuelles responsabilités dans l'état de santé de l'artiste.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ordonnance

1 476 comprimés d'anxiolytiques délivrés en 15 jours : un généraliste dénonce les failles des ordonnances sécurisées

Pour le Dr André Linka, généraliste à Istres, c’est l’ineptie de trop. Le médecin a envoyé en juin une lettre ouverte à Agnès Buzyn, au patron de l'Assurance-maladie Nicolas Revel, à l'Ordre des...8

Encéphalite à tiques : rupture de stock des vaccins pour enfants

encéphalite à tiques

L'unique vaccin pour prévenir les encéphalites à tiques chez l'enfant, recommandé pour certains voyages, est en rupture de stock jusqu'à... Commenter

Grippe : une couverture vaccinale d'environ 20% chez le personnel en Ehpad

Ehpad

En 2010, la mise en place d'un dispositif de surveillance spécifique de la grippe dans des établissements d'hébergement pour personnes... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir