Le Royaume-Uni est le « meilleur » endroit pour mourir
Brève

Le Royaume-Uni est le « meilleur » endroit pour mourir

15.07.2010

Le Royaume-Uni est le meilleur endroit pour mourir grâce à la qualité de son accompagnement des personnes en fin de vie, selon une étude publiée mercredi. Le système de santé britannique n'est pas sans faille mais la qualité des soins prodigués aux mourants et le professionnalisme des hôpitaux publics placent le Royaume-Uni en tête d'une liste de 40 pays conclut une étude du centre d'études Economist Intelligence Unit. Sur la base de critères tels que l'attitude du public face à la mort, la formation du personnel médical encadrant les personnes en fin de vie, la prescription d'antidouleurs et la relation des médecins avec leurs patients, l'équipe en charge de l'étude a créé un indice de « qualité de mort ». L'Australie arrive en seconde place de ce classement, suivie par la Nouvelle-Zélande et l'Irlande. Le top 10 comprend également la Belgique en 5e position et l'Allemagne. La France n'arrive qu'en douzième position. Elle devance néanmoins de nombreux pays riches tels que le Danemark (22e), et l'Italie (24e). Les pays où le plus de progrès restent à faire sont l'Inde qui arrive à la 40e et dernière place, ainsi que le Portugal, la Corée du Sud et la Russie, figurant parmi les 10 derniers. « Peu de pays, même les plus riches munis d'un système de santé à la pointe de la technologie disposent de stratégies pour l'accompagnement de fin de vie dans leur politique de santé publique », souligne l'étude. Plus de 100 millions de patients, ainsi que leur famille, auraient besoin de soins palliatifs chaque année, mais seulement 8 % d'entre eux en bénéficient. Pour réaliser cette étude, l'équipe du centre d'études lié à l'hebdomadaire The Economist a interrogé des médecins généralistes, des spécialistes ainsi que d'autres experts dans 40 pays de ce classement, dont 30 pays membres de l'OCDE.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir