Le Conseil économique et social veut encadrer le travail de nuit
Brève

Le Conseil économique et social veut encadrer le travail de nuit

08.07.2010

Le travail de nuit, qui touche 20% des salariés, doit être plus strictement encadré pour améliorer leur santé, selon le Conseil économique et social. Malgré la loi du 9 mai 2001 qui avait déjà pour ambition d'encadrer le travail de nuit, ce dernier «tend à progresser en France», notamment pour les femmes, révèle un projet d'avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE), présenté mercredi en assemblée plénière par son rapporteur François Edouard. L’avis préconise de clarifier et limiter les cas de recours, définis de façon trop général, selon lui, dans le code du Travail. Il propose aussi d'inscrire dans la loi que le travail de nuit permanent (c'est-à-dire sans alternance avec des horaires de jour) ne doit être fondé que sur des raisons «impératives engageant la viabilité économique de l'entreprise», en détaillant précisément les situations ou secteurs d'activité concernés. Le projet d'avis préconise aussi la création d'un repos compensateur minimal légal, pour donner aux salariés nocturnes «un temps de repos supplémentaire», qu'il fixe à 8% pour ceux travaillant de façon permanente la nuit, et il suggère également «d'étudier la possibilité d'un abaissement du seuil minimal légal annuel d'heures de nuit».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les futurs internes ont donc choisi leur discipline et leur lieu...2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Alzheimer : deux tiers des Français ne sauraient pas qui consulter

.

Alzheimer arrive en deuxième position des maladies qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir