Isotopes : Chalk River (Ontario) reprend du service
Brève

Isotopes : Chalk River (Ontario) reprend du service

08.07.2010

Le réacteur de recherche de Chalk River (NRU), vieux d'un demi-siècle va reprendre du service pour produire des isotopes. Les autorités canadiennes de sûreté nucléaire ont annoncé le redémarrage à la fin du mois de ce réacteur situé en Ontario (centre), qui avait été arrêté en mai 2009, à la suite d'une fuite d'eau lourde. D'abord évaluées à trois mois, les réparations n'ont cessé d'être prolongées, entraînant une pénurie mondiale d'isotopes utilisés pour le dépistage par imagerie médicale de cancers ainsi que de maladies cardiaques ou osseuses. L'installation assurait avant mai 2009 30 à 40% de la production mondiale, et l'essentiel de la production nord-américaine, du radio-isotope Molybdenum 99. Son arrêt avait provoqué une pénurie au Canada et des reports de tests médicaux importants.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...8

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir