URPS : la CSMF est entrée en campagne
Brève

URPS : la CSMF est entrée en campagne

30.06.2010

Première centrale syndicale à avoir présenté des listes complètes pour les élections dans les futures URPS en septembre, la CSMF est d’ores et déjà entrée en campagne. « La campagne électorale va être très courte, prévient son président, Michel Chassang. Cet intermède estival n’est pas fortuit. En plus, la mission Hubert occupe déjà pas mal le terrain ». Son programme s’articule autour de trois axes : « faire respecter les médecins libéraux », « imposer la revalorisation légitime des honoraires », « construire une convention bouclier pour protéger les médecins contre la loi Bachelot » et « défendre tous les confrères avec un syndicat unitaire, cohérent et homogène ». Clairement pour Michel Chassang, l’enjeu de ces élections est national : « c’est le moment pour les médecins de dire s’ils souhaitent ou non que le gouvernement change de politique ». En outre, la CSMF n’exclut pas de déposer des recours contre les listes électorales. Les syndicats ont jusqu’au 3 août pour le faire. La répartition des médecins dans les trois collèges (généralistes, spécialités cliniques et spécialités de plateaux techniques lourds) semble en effet parfois surprenante, en tout cas pour les spécialistes. En fonction de leur activité, les ophtalmologistes, les stomatologistes et les gynécologues-obstétriciens se retrouvent soit dans le collège spécialité clinique, soit dans le collège spécialité technique. Les nouveaux praticiens chirurgiens se retrouvent d’emblée dans le collège spécialité clinique faute d’actes techniques en nombre suffisant au cours de l’année précédente pour être rangés avec le reste des chirurgiens. La CSMF redoute, en outre, un effet de « tripatouillage » avec un décret en préparation qui devra définir la façon dont seront désignés les bureaux des URPS. Selon elle, les syndicats mono-catégoriels pourraient bénéficier d’une sur-représentation dans le bureau avec ce décret. Si des recours sont déposés, les élections aux URPS normalement prévues pour le 29 septembre seraient mécaniquement décalées de plusieurs semaines.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...6

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir