Les mères boivent, les fils trinquent
Brève

Les mères boivent, les fils trinquent

29.06.2010

Selon une étude présentée au congrès de l’European Society of Human Reproduction and Embryology à Rome, les femmes qui boivent de l’alcool durant leur grossesse mettent en péril la fertilité ultérieure de leurs garçons. Une grande étude danoise montre que les fils des femmes qui ont bu plus de 5 verres d’alcool par semaine pendant leur grossesse ont une concentration de spermatozoïdes réduite d’un tiers. La consommation d’alcool par le père n’intervient pas. Ce qui fait dire au Dr Cecilia Ramlau-Hansen (Aarhus University Hospital, Danemark) : « ces observations suggèrent que les associations entre la consommation maternelle d’alcool et la qualité du sperme de la descendance ne sont pas masquées par des habitudes de vie que partagent le couple comme le tabagisme ». Il s’agit d’une étude d’observation réalisée sur les suivis de 347 garçons obtenus jusqu’à l’âge de 18-21 ans et sur les questionnaires de leurs mères enceintes de 36 semaines. Les mères boivent, les fils trinquent

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Revel

Interview de Nicolas Revel (Cnam) Télémédecine : « débuter par les patients en ALD »

Les négociations conventionnelles sur la télémédecine et sur la CSG ont débuté aujourd'hui. Le directeur général de la Cnam espère aboutir à un accord dans les trois mois pour la télé-expertise et...4

La CSG aussi au menu des négos conventionnelles, la piste d'une compensation sur la retraite évoquée

Administratif

De nouvelles négociations conventionnelles ont débuté à la Cnam cet après-midi. Outre le dossier télémédecine, la compensation de la hausse... Commenter

Allaiter diminue le risque de diabète chez la mère

Allaitement

Les conclusions d'un article paru dans le JAMA Inter Med. du 16 janvier dernier, indiquent qu'il y aurait un lien très fort entre la durée... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir