Les mères boivent, les fils trinquent
Brève

Les mères boivent, les fils trinquent

29.06.2010

Selon une étude présentée au congrès de l’European Society of Human Reproduction and Embryology à Rome, les femmes qui boivent de l’alcool durant leur grossesse mettent en péril la fertilité ultérieure de leurs garçons. Une grande étude danoise montre que les fils des femmes qui ont bu plus de 5 verres d’alcool par semaine pendant leur grossesse ont une concentration de spermatozoïdes réduite d’un tiers. La consommation d’alcool par le père n’intervient pas. Ce qui fait dire au Dr Cecilia Ramlau-Hansen (Aarhus University Hospital, Danemark) : « ces observations suggèrent que les associations entre la consommation maternelle d’alcool et la qualité du sperme de la descendance ne sont pas masquées par des habitudes de vie que partagent le couple comme le tabagisme ». Il s’agit d’une étude d’observation réalisée sur les suivis de 347 garçons obtenus jusqu’à l’âge de 18-21 ans et sur les questionnaires de leurs mères enceintes de 36 semaines. Les mères boivent, les fils trinquent

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Refus

Pas de chiffres mais des premières pistes pour lutter contre les refus de soins médicaux

La commission placée auprès du Conseil national de l’Ordre des médecins chargée d'évaluer les refus de soins des professionnels de santé, a officiellement publié ses premières recommandations. ...Commenter

« Les assistants ne profiteront qu'à une minorité de médecins », redoutent Les Généralistes-CSMF

.

Favorables dans l'ensemble au plan gouvernemental « Ma santé 2022 » dont le coup d'envoi doit officiellement être donné ce lundi, les... Commenter

« Bébés nés sans bras » : la DGS lance un dispositif national de surveillance

Bébé

C’est un peu une aiguille dans une meule de foin que les autorités sanitaires recherchent en lançant une enquête nationale sur les cas... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir