La trouvaille des cliniques privées : 15 milliards d’économies pour la Sécu !
Brève

La trouvaille des cliniques privées : 15 milliards d’économies pour la Sécu !

29.06.2010

« Mission : sauver la Sécu ». C’est sous cet intitulé que la Fédération de l’hospitalisation privée lance du 30 juin au 6 juillet une campagne de communication qui, via des affichages et des annonces dans la presse, entend promouvoir le «Tarif Unique» comme « le juste prix pour les hôpitaux privés ou publics .» La FHP -qui représente les quelque 1100 cliniques privées implantées sur l’Hexagone- souhaite ainsi «alerter l’opinion quant à l’urgence d’accélérer l’harmonisation des tarifs entre les hôpitaux publics et les cliniques et hôpitaux privés.»

Relevant des tarifs «en moyenne 27% moins élevés dans le privé que dans le public,» la FHP -que préside Jean-Loup Durousset- assure que la généralisation du tarif unique sur l’ensemble des spécialités, permettrait d’économiser la bagatelle de 15 milliards d’euros par an: «si un tarif unique était mis en place pour l’ensemble des prestations hospitalières (médecine, chirurgie, obstétrique, soins de suite et réadaptation, psychiatrie), ce sont 15 milliards d’euros qui pourraient être économisés chaque année,» expliquent les responsables de l’hospitalisation privée. Et de citer trois exemples, dignes de la publicité comparative, à l’appui de leur affirmation: «Ainsi, un séjour de 3 semaines pour le traitement d’une dépression majeure coûte à la Sécurité sociale 7030 € à l’hôpital public et seulement 4210 € dans une clinique. De même, un séjour d’un mois en soins de suite polyvalents coûte à la Sécurité sociale 7290 € à l’hôpital public et seulement 4500 € dans une clinique. Enfin, une prothèse de hanche pour traumatismes récents coûte à la Sécurité sociale 6881 € à l’hôpital public et seulement 5436 € dans une clinique.»

Assurément, cette campagne ne devrait pas manquer de faire réagir les responsables de la FHF, l’autre grande fédération hospitalière qui représente cette fois les établissements publics...

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agnès Buzyn et Thomas Mesnier

Consultations sans RDV, numéro unique, visite revalorisée : la recette d'un député pour désengorger les urgences

Que faire pour répondre à la demande de soins non programmés et désengorger les services d'urgence ? Le jeune député LREM de Charente Thomas Mesnier a rendu aujourd’hui son rapport sur le sujet à...11

Après un AIT, le risque d'accident cardio-vasculaire grave dure au moins 5 ans

AVC

Une étude épidémiologique observationnelle internationale de registre pilotée par l’équipe du Pr Pierre Amarenco (chef du service de... Commenter

Dans la Manche, le ton monte entre la CPAM et les syndicats de médecins qui boycottent les CPL

Eclair

Dans la Manche, le torchon brûle entre les syndicats de médecins libéraux et la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM). A la suite d'un... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir