Compressions d’effectifs au CHU de Caen
Brève

Compressions d’effectifs au CHU de Caen

29.06.2010

Deux cents postes vont être supprimés en 2010 au CHU de Caen et d'autres réductions d'effectifs auront lieu les années suivantes, afin de résorber le déficit de l'hôpital le plus amianté de France, a annoncé lundi la direction à l'issue d'un conseil de surveillance. La direction a confirmé dans un communiqué la suppression de 200 postes dans son budget prévisionnel 2010. Selon la direction aucun licenciement n'aura lieu, mais des départs à la retraite ne seront pas remplacés. La direction prévoit de réduire le déficit prévisionnel du CHU à 29 millions d'euros en 2010, après un trou de 37,2 millions en 2009, le troisième déficit hospitalier de France après Paris et Marseille. L'an dernier le CHU avait été placé sous tutelle de l'Etat après le rejet du vote de son budget par le conseil d'administration.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...6

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir