Le G 8 débloque 5 milliards de dollars pour la santé des femmes et des enfants
Brève

Le G 8 débloque 5 milliards de dollars pour la santé des femmes et des enfants

26.06.2010

Les dirigeants de plusieurs pays du G8 réunis au Canada ont annoncé vendredi des contributions totalisant cinq milliards de dollars en faveur de la santé maternelle et infantile dans les pays en développement. Ce fonds, baptisé initiative de Muskoka, du nom de la région canadienne où se tient le sommet du G8, a été fortement poussé par Ottawa. "L'exemple donné par les dirigeants du G8 a attiré des dons et des contributions d'autres pays (non membres du groupe) et fondations pour plus de 2,3 milliards, ce qui donne au total 7,3 milliards", a annoncé à la presse le Premier ministre canadien, Stephen Harper. Selon la Maison Blanche, Barack Obama s'est engagé à contribuer à hauteur de plus de 1,3 milliard de dollars à la lutte contre la mortalité infantile. Le président américain va demander au Congrès d'approuver l'attribution de 1,346 milliard de dollars sur deux ans (2010-2011) à l'initiative de Muskoka. Le Canada fournira 2,75 milliards de dollars américains sur cinq ans pour cette cause. La fondation de Bill et Melinda Gates a promis 1,5 milliard de dollars. La Russie fournira 75 millions de dollars sur trois ans. La France doit rendre publique sa participation samedi.

"L'Initiative de Muskoka" vise à accélérer le progrès vers les "objectifs du millénaire sur le développement" (OMD) censés être atteints d'ici à 2015 selon le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). A cinq ans de la date butoir, le PNUD a noté au début de la semaine à Vienne un retard patent pour la mortalité infantile malgré certains progrès. Le taux a baissé de 28% entre 1990 et 2008, à 72 décès pour 1.000 naissances, mais l'objectif fixé est une baisse de 66% entre 1990 et 2015. 8,8 millions d'enfants sont morts avant l'âge de cinq ans en 2008. Pour la santé maternelle, une baisse annuelle de 5,5% des décès pendant la grossesse est encore nécessaire pour parvenir à l'objectif (75% de réduction par rapport à 1990).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ROSP

4 522 euros de ROSP clinique en moyenne pour les généralistes (-7 %) : la clause de sauvegarde amortit le choc

Les résultats de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) new-look viennent de tomber. Comme le laissait présager la grogne des syndicats contre cette nouvelle formule issue de la...Commenter

Agacé par le départ inopiné de confrères, un généraliste réclame un encadrement plus strict de la fin d'activité

Arrêt d'activité

Deux poids, deux mesures pour la médecine libérale ? Le Dr Nicolas Thual, généraliste à Brehan (Morbihan), s’interroge. Dans son secteur,... 26

Buzyn veut un tiers payant généralisable fin 2019, les médecins refusent toujours toute obligation

TPG

Le ministère de la Santé attendait la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour fixer le calendrier de... 1

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir