La maîtrise comptable, mauvaise pour la santé ?
Brève

La maîtrise comptable, mauvaise pour la santé ?

25.06.2010

Une réduction budgétaire de 100 dollars (environ 80 euros) par personne dans la protection sociale augmenterait d'environ 2,8 % la mortalité liée à l'alcool et de 1,2% la mortalité cardiaque. Des chercheurs ont tenté de quantifier les conséquences sanitaires induites par les restrictions budgétaires dans le domaine social. Et ils sont formels: ces compressions budgétaires ont un impact négatif sur le taux de mortalité. L'analyse a été publiée par le British Medical Journal (BMJ) co-signée de David Stuckler (université d'Oxford), de Martin McKee (Londres) et de Sanjay Basu (San Francisco).

Ce travail prend en compte les dépenses des quinze pays européens pendant la période 1980-2005 (avant l'élargissement de l'Europe) sur la base des données émanant de l’OCDE. Santé, aides familiales, aux handicapés, allocations chômage, aide aux chômeurs pour la recherche d'un emploi... Chaque centaine de dollars supplémentaire investie per capita dans la protection sociale est associée à une réduction de 1,19% de la mortalité, toutes causes confondues.

La maîtrise comptable serait donc mauvaise pour la santé ? Oui et non. Car l’étude montre aussi que les indicateurs de santé publique sont sensibles également à d’autres facteurs que ce qui est dépensé dans la santé stricto sensu. Si les coupes budgétaires touchant des secteurs hors du social comme le secteur militaire, n'ont pas de retentissement sur la santé publique, les restrictions de dépenses d’éducation peuvent jouer négativement. De même que ce qui favorise l’emploi peut expliquer une moindre propension à adopter un mode de vie à risque (fumer, boire à l'excès et manger n'importe quoi..).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 6

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir