La maîtrise comptable, mauvaise pour la santé ?
Brève

La maîtrise comptable, mauvaise pour la santé ?

25.06.2010

Une réduction budgétaire de 100 dollars (environ 80 euros) par personne dans la protection sociale augmenterait d'environ 2,8 % la mortalité liée à l'alcool et de 1,2% la mortalité cardiaque. Des chercheurs ont tenté de quantifier les conséquences sanitaires induites par les restrictions budgétaires dans le domaine social. Et ils sont formels: ces compressions budgétaires ont un impact négatif sur le taux de mortalité. L'analyse a été publiée par le British Medical Journal (BMJ) co-signée de David Stuckler (université d'Oxford), de Martin McKee (Londres) et de Sanjay Basu (San Francisco).

Ce travail prend en compte les dépenses des quinze pays européens pendant la période 1980-2005 (avant l'élargissement de l'Europe) sur la base des données émanant de l’OCDE. Santé, aides familiales, aux handicapés, allocations chômage, aide aux chômeurs pour la recherche d'un emploi... Chaque centaine de dollars supplémentaire investie per capita dans la protection sociale est associée à une réduction de 1,19% de la mortalité, toutes causes confondues.

La maîtrise comptable serait donc mauvaise pour la santé ? Oui et non. Car l’étude montre aussi que les indicateurs de santé publique sont sensibles également à d’autres facteurs que ce qui est dépensé dans la santé stricto sensu. Si les coupes budgétaires touchant des secteurs hors du social comme le secteur militaire, n'ont pas de retentissement sur la santé publique, les restrictions de dépenses d’éducation peuvent jouer négativement. De même que ce qui favorise l’emploi peut expliquer une moindre propension à adopter un mode de vie à risque (fumer, boire à l'excès et manger n'importe quoi..).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...15

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 2

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir