L’andropause affecte 2% des hommes
Brève

L’andropause affecte 2% des hommes

17.06.2010

L’andropause chez les hommes, ça existe, mais ce n’est pas fréquent. Une étude, parue dans le New England Journal of Medicine daté du 17 juin estime, qu’à la différence de la ménopause qui affecte toutes les femmes à partir de la cinquantaine, l'andropause, ou hypogonadisme, est relativement rare, touchant seulement 2% des hommes, le plus souvent en mauvaise santé et obèses. Selon cette étude, trois symptômes sexuels combinés à de bas niveaux de testostérone seraient requis pour diagnostiquer l'hypogonadisme : moindre fréquence des érections matinales et des pensées sexuelles et augmentation des pannes d'érection. D'autres symptômes non-sexuels peuvent être présents tels que l'incapacité à exercer une activité physique vigoureuse comme marcher plus d'un kilomètre, courir ou soulever des objets lourds. Ces chercheurs citent enfin trois symptômes psychologiques: la perte de tonus, la tristesse et la fatigue qui ont aussi été liés de bas niveaux de testostérone. Les résultats de cette étude devraient offrir de nouvelles références aux médecins prescrivant des thérapies au testostérone aux hommes vieillissant dont la libido s'essouffle. Ces traitements ont augmenté de 400% aux Etats-Unis depuis 1999, mais pas ailleurs dans les pays développés, relèvent ces chercheurs de l'Université de Manchester et de l'Imperial College de Londres.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir