Exercice privé à l'hôpital : des honoraires élevés dénoncés par la presse
Brève

Exercice privé à l'hôpital : des honoraires élevés dénoncés par la presse

11.06.2010

Le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France a consacré dans son édition de jeudi une double page aux tarifs abusifs pratiqués par certains praticiens hospitaliers au titre de leur exercice privé à l’hôpital. Selon le journal, leurs honoraires oscilleraient entre 120 000 et 600 000 euros par an pour deux demi-journées par semaine. En France quelque 4 400 médecins hospitaliers sur 38 000 ont le droit de consacrer 20 % au plus de leur temps à une activité libéral au sein de l’hôpital. « Nous savons qu'un certain nombre de médecins pratiquent des honoraires dont le montant extrêmement élevé est de nature à pouvoir choquer et ne respectent pas le tact et la mesure » a déclaré à l'AFP André Deseur, président de la section de l'exercice professionnel au sein du Conseil de l'ordre. Ces médecins sont toutefois une « minorité » a-t-il rappelé, soulignant en outre que « les gens ne sont pas obligés de les consulter puisque beaucoup de praticiens sont disponibles ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
lait infantile

Buzyn réservée sur le classement des laits infantiles comme médicaments

Faut-il classer les laits infantiles parmi les médicaments, pour renforcer le contrôle sanitaire et éviter une nouvelle contamination comme celle des produits Lactalis ? Agnès Buzyn, s'est dite...Commenter

[Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Fin de vie : l'IGAS préconise d'impliquer davantage les infirmières sur le recueil des directives anticipées

.

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi Leonetti-Claeys (2 février 2016) sur la fin de vie, l'Inspection générale des affaires... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir