Bachelot défend son fils et mouche sa Secrétaire d’Etat
Brève

Bachelot défend son fils et mouche sa Secrétaire d’Etat

07.06.2010

« C'est un excellent professionel des relations institutionnelles.» La ministre de la santé Roselyne Bachelot a défendu dimanche sur RTL la nomination de son fils Pierre à l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Pierre Bachelot y est désormais «responsable de plaidoyer de la santé dans toutes les politiques publiques», l'équivalent de l'anglais «Health In All Policies». Réagissant aux suspicions de favoristisme, la ministre s’est défendu de tout népotisme. Selon Mme Bachelot ce profil n’existait pas en interne à l'Inpes. «Quand on est fils de ministre, on n'a droit à aucun passe-droit mais on peut poursuivre sa carrière professionnelle quand on en a les compétences et les mérites», a-t-elle souligné.

Lors de la même émission, Roselyne Bachelot, a refusé d'entrer dans la polémique suscitée par sa secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, sur le choix d'un hôtel de luxe pour héberger les Bleus lors du Mondial de football en Afrique du Sud. Et elle a gentiment remise à sa place son adjointe: «Maintenant, allez stop, on est derrière notre équipe, elle en a besoin (...). Il n'est plus temps de faire des polémiques», a déclaré la ministre, rappelant qu'elle se rendrait avec Rama Yade en Afrique du Sud pour soutenir l'équipe de France.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...10

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir