Erreur d’irradiation au CHU de Besançon
Brève

Erreur d’irradiation au CHU de Besançon

28.05.2010

Un patient du centre hospitalier universitaire (CHU) de Besançon a été victime d'erreurs d'irradiation lors d'une quinzaine de séances de radiothérapie, sans conséquence avérée pour sa santé selon l'autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le 21 juillet 2009, un patient du CHU de Besançon traité par radiothérapie pour un cancer a été mal positionné par rapport aux rayons. Un tissu sain a été irradié à la place de la tumeur cancéreuse, a indiqué l'ASN Bourgogne-Franche-Comté lors d'une conférence de presse. L'erreur s'est répétée pendant quatorze séances, jusqu'à ce que l'équipe soignante se rende compte de l'erreur. «Le patient n'a pas été irradié correctement, mais il n'y a eu aucune conséquence immédiate pour sa santé. Des conséquences potentielles sur le long terme ne peuvent pas être exclues», déclare l'ASN qui précise que le patient est suivi de près sur le plan médical.

Au même moment, l'Autorité de sûreté nucléaire pour le Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes) a sorti le bilan de son activité pour 2009. A cette occasion, elle indique qu’une grande partie des personnels médicaux du Sud-Ouest est insuffisamment formée et qualifiée pour employer les rayons X dans les blocs opératoires. L’ASN sud-ouest vise essentiellement, la protection des personnels. Ainsi, de nombreux personnels pratiquant la «radiologie interventionnelle» ne portent pas non plus d'équipement de protection individuelle ni de dosimètre mesurant leur exposition, selon l'Autorité.

Les insuffisances ne sont apparemment pas le fait du seul grand Sud-Ouest. Dans un récent rapport national, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) souligne que les exigences réglementaires de protection des professions médicales contre les rayonnements ionisants «ne sont pas suffisamment respectées».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...13

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir