Le gouvernement défend l’eau du robinet
Brève

Le gouvernement défend l’eau du robinet

18.05.2010

On peut boire l’eau du robinet sans arrières-pensées. C’est le ministère du Développement durable qui le dit. A quelques heures de la diffusion d'un documentaire et d'un débat sur la qualité de l'eau sur France 3, il a répondu lundi aux inquiètudes de L'Association Santé Environnement France (ASEF), en assurant que l'eau du robinet était «très contrôlée, à tous les stades». Dans un communiqué, le ministère indique que «le contrôle sanitaire de l’eau couvre chaque stade du circuit de l’eau, de la source jusqu’au robinet du consommateur, c’est à dire les captages, les stations de traitement, l’inspection des installations de production et de distribution». Ce contrôle se traduit «chaque année par plus de 310.000 prélèvements et plus de 8 millions de résultats analytiques portant sur près de 800 paramètres mesurés» insiste-t-il, en réponse aux accusations portées par le film, dont le titre annonce "Du poison dans l'eau du robinet". Suite au film, l'Association Santé Environnement France (Asef), qui regroupe près de 2.500 médecins en France, a déjà annoncé son intention de lancer des «analyses sur 10 sites français» visant à déceler l'éventuelle présence de résidus toxiques de médicaments dans l'eau du robinet.Selon elle, il ressort du film que des millions de Français boivent une eau trop chargée en aluminium, nitrates, pesticides, médicaments, qui peut parfois même être radioactive.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
lait infantile

Buzyn réservée sur le classement des laits infantiles comme médicaments

Faut-il classer les laits infantiles parmi les médicaments, pour renforcer le contrôle sanitaire et éviter une nouvelle contamination comme celle des produits Lactalis ? Agnès Buzyn, s'est dite...Commenter

[Vidéo] Exposition des adolescents à la pornographie : une hausse inquiétante, alertent les gynécologues

adolescent et ordinateur

C’est un appel solennel qu’a souhaité lancer aujourd’hui le collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) : face à... Commenter

Fin de vie : l'IGAS préconise d'impliquer davantage les infirmières sur le recueil des directives anticipées

.

Plus de deux ans après l'entrée en vigueur de la loi Leonetti-Claeys (2 février 2016) sur la fin de vie, l'Inspection générale des affaires... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

GALE, IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir