L’Afssaps met en garde contre les produits de comblement des rides
Brève

L’Afssaps met en garde contre les produits de comblement des rides

11.05.2010

L'Afssaps a appelé mardi à la prudence dans l'utilisation des produits injectables destinés au comblement des rides, déconseillant les produits non résorbables. Les produits injectables de comblement des rides recourent en majorité aujourd'hui à l'acide hyaluronique. À la différence de la toxine botulique, utilisée également pour traiter les rides, ce ne sont pas des médicaments, mais des dispositifs médicaux : leur action anti-rides est mécanique. L'Afssaps a présenté mardi à la presse une classification de ces produits selon leur durée d'effet : résorbables lorsqu'ils s'éliminent naturellement entre 3 à 6 mois, lentement résorbables (entre 6 mois et un an), et non résorbables au-delà. « Moins les produits sont résorbables, plus le risque d'effets secondaires est important, a souligné Jean-Claude Ghislain, directeur de l'évaluation des dispositifs médicaux de l’Afssaps. Nous recommandons d'en rester aux produits résorbables ou lentement résorbables. Les produits non résorbables, peu utilisés, sont difficiles à maîtriser au fil du temps et franchement non recommandés aujourd'hui ». L'Afssaps souhaite également renforcer la vigilance vis-à-vis de ces produits. Elle recommande aux personnes qui y ont recours de bien conserver les données concernant les injections subies et met en garde contre le nomadisme qui conduit à se faire injecter des produits différents par des praticiens successifs.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Logement et transport pour les internes, guichet d'accueil... : l'Eure met le paquet pour recruter des médecins

Avec seulement quatorze installations pour trente départs à la retraite au 1er janvier 2017, le département de l'Eure est un des plus sensibles en termes de démographie médicale. Pour répondre à...3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

Faire ses visites à cheval, le quotidien d'un généraliste piémontais

Cheval

Au milieu des vignes plongées dans une brume épaisse, un homme galope à cheval. On se croirait dans un film sur le XIXe siècle, mais la... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir