6 à 8 heures de sommeil par nuit sont optimales pour la santé
Brève

6 à 8 heures de sommeil par nuit sont optimales pour la santé

07.05.2010

L’avenir appartient peut-être à ceux qui se lèvent tôt... mais pas forcément à ceux qui dorment peu ! Diabète, hypertension, hypercholestérolémie, risque de surpoids... Une étude américaine de l'Université de Warwick publié cette semaine montre que les personnes qui dorment moins de six heures par nuit ont environ 12% de chances supplémentaires de mourir de manière prématurée par rapport à celles dormant entre six et huit heures. Mais «l’abus» de sommeil n’est pas non plus bon signe. Au-delà de neuf heures, le sommeil trop long «n'augmente pas en soi les risques de mortalité, mais il peut être le symptôme révélateur d'une maladie grave et potentiellement mortelle», ajoute dans un communiqué le professeur Francesco Cappuccio, chef du programme Sommeil, Santé et Société à l'Université de Warwick.

L'étude a pris en compte les résultats de 16 recherches conduites en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, dans d'autres pays européens et de l'Asie de l'Est, portant sur 1,3 millions de participants qui ont été suivis pendant 25 ans au cours desquels plus de 100.000 morts ont été enregistrées.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir