Meurtrier du RER: le ministère de la Santé saisit l’IGAS
Brève

Meurtrier du RER: le ministère de la Santé saisit l’IGAS

06.04.2010

Après le meutre du RER vendredi à Paris, Roselyne Bachelot va saisir l'Inspection générale des Affaires sociales (IGAS). Mais le ministère de la santé assure que le meurtrier présumé d'un voyageur dans le RER, vendredi à Paris, n'était «sous contrôle d'aucun établissement de soin» car «aucun tiers ou membre de sa famille» n'a fait la demande pour qu'il soit hospitalisé sous contrainte». «Au moment du drame, cette personne ne faisait l'objet d'aucune mesure d'hospitalisation sous contrainte,» a précisé le ministère à l’Agence France Presse, ajoutant que le suspect «consultait un psychiatre au sein d'un établissement».

Ces précisions du ministère de la Santé interviennent, alors que l’avocate du meutrier et sa mère ont dénoncé lundi des «dysfonctionnements» au sein de la police et des services médicaux, qui auraient été alertés par la mère du suspect sur la dégradation de l'état psychiatrique et la dangerosité de son fils. «Il y a eu des dysfonctionnements. Il faudra que des personnes s'expliquent», a déclaré à l'AFP Me Geneviève Touati, qui doit défendre l'homme de 28 ans mis en examen pour meurtre et incarcéré dimanche pour avoir tué un quinquagénaire en le poussant violemment contre un RER qui entrait à la station de la gare de Lyon. «La mère a vu le comportement de son fils se dégrader à grande vitesse. Elle a appelé les services médicaux et la police, mais la réponse donnée n'a pas été à la hauteur de la situation», a fustigé Me Touati. Dans des déclarations au journal Le Parisien, la mère a confirmé qu’elle avait tenté de tirer le signal d’alarme devant la dégradation de l’état psychique de ce fils qui souffrait de «troubles psychiatriques lourds (...) détectés en août 2005», et à l’égard duquel, elle sentait qu’il «pouvait commettre l’irréparable à chaque instant», a-t-elle dit.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir