L’ancien DGS prend la tête du pôle "Sorbonne-Paris-Santé"
Brève

L’ancien DGS prend la tête du pôle "Sorbonne-Paris-Santé"

31.03.2010

L’ancien Directeur général de la Santé (de 1986 à 1997) Jean-François Girard, ex-président de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), a été élu mercredi à la tête de "Sorbonne Paris Cité", à l'occasion du premier conseil d'administration de ce pôle regroupant quatre universités et quatre établissements. Ce pôle «Sorbonne Paris Cité» est composé de Paris-5 Descartes, Paris-7 Diderot, Paris-13 Nord Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) comme membre associé, Sciences-Po Paris, l'Ecole des hautes Etudes en Santé publique et l'Institut de physique du globe de Paris. Avec 120.000 des 300.000 étudiants parisiens (dont 6.700 doctorants) et 5.650 enseignants-chercheurs, elle aura ses points forts dans la santé, les humanités et les sciences de l'univers.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Grand debat

Grand débatLes généralistes ont aussi des choses à dire

Le 15 mars a sonné la fin du Grand débat national lancé en réponse au mouvement social des Gilets jaunes. À l’occasion de cette concertation, l’institut Odoxa, en partenariat avec le groupe Nehs...Commenter

Notation des médecins : l’UFML-S veut mettre fin aux avis anonymes sur Google

Tablette

Google est-il vraiment votre ami ? La question peut se poser quand, en quelques clics, l’un de vos patients — ou un parfait inconnu — peut... 1

Manque de temps, rémunération, sécurité... ce qui freine les généralistes à faire des gardes

Agenda

En parallèle de la publication de son rapport annuel sur la permanence des soins ambulatoire (PDSA), l'Ordre des médecins a commandé à... 2

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir