Cancer du poumon du non-fumeur: découverte d'une prédisposition génétique
Brève

Cancer du poumon du non-fumeur: découverte d'une prédisposition génétique

22.03.2010

Des variations génétiques pourraient contribuer à augmenter de façon significative le risque de développer un cancer du poumon chez des personnes n'ayant jamais fumé, selon une étude publiée lundi en ligne dans la revue The Lancet Oncology. Le tabagisme reste la première cause du cancer du poumon, les fumeurs ayant un risque quinze à vingt fois supérieur de développer ce type de cancer, comparé aux non fumeurs. Cependant, 15% des hommes et 53% des femmes qui développent un cancer du poumon n'ont jamais fumé (soit moins de 100 cigarettes dans toute leur vie). Un des facteurs de risque connu chez les non-fumeurs est le tabagisme passif. Récemment, plusieurs études génomiques ont identifié des variations génétiques qui pourraient avoir un effet modéré sur le risque de cancer du poumon. Mais jusqu'à présent, aucune n'avait été réalisée uniquement sur une population de non-fumeurs. Ping Yang (Mayo Clinic of Medicine, Rochester, Etats-Unis) et une équipe internationale de chercheurs, ont conduit une étude en quatre étapes pour tenter d'identifier des variations génétiques responsables d'une augmentation du risque de cancer du poumon chez les non-fumeurs. Ils ont identifié deux variations sur le chromosome 13 qui augmentent de près de 60% chez les non-fumeurs le risque développer un cancer du poumon. Selon les chercheurs, ces variants génétiques altéreraient l'expression du gène GPC5.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir