Royal met le « pass contraception » à disposition des médecins du Poitou
Brève

Royal met le « pass contraception » à disposition des médecins du Poitou

09.03.2010

Ségolène Royal a annoncé lundi à Poitiers que les « pass contraception », destinés aux jeunes filles pour lutter contre les grossesses précoces et réduire les avortements, mis en place par la région Poitou-Charentes dans les lycées mais bloqués par le gouvernement, vont être mis à la disposition des médecins. « Le pass contraception est toujours bloqué par la droite et par l'UMP. C'est dommage, à un moment ou la question des IVG et de l'accès à la contraception pour les plus précaires n'est pas résolue, a déclaré la présidente de la Région lundi soir à la presse. En cette journée de la Femme, nous avons décidé de récupérer les chèques contraception qui sont dans les lycées et de les mettre à disposition des médecins-généralistes en milieu rural et urbain. Nous avons leur accord ». L'élue socialiste avait annoncé le 13 novembre l'envoi dans une centaine de lycées de sa région de 1 400 « pass contraception ». Ce dispositif se présente comme un carnet de chèques restaurant, avec des tickets pour une visite chez un médecin et chez un gynécologue ainsi qu'un bon d'échange en pharmacie pour un moyen contraceptif.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Assemblée

Les députés disent oui à la prescription par le pharmacien, non au médecin traitant opposable

L'Assemblée poursuit ce vendredi l'examen en séance plénière du projet de loi santé. Plusieurs mesures symboliques ont été prises ces dernières heures. Les députés sont finalement revenus sur une...29

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Bon usage du médicament : « des marges d’amélioration considérables » selon le patron de la Cnam

Nicolas Revel

Invité vendredi de la seconde édition du colloque sur le Bon usage du médicament*, Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie... 1

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir