L’Europe veut prévenir les contaminations par aiguilles
Brève

L’Europe veut prévenir les contaminations par aiguilles

09.03.2010

Une loi européenne va s'attaquer à la prévention dans les hôpitaux des blessures et contaminations par objets tranchants et aiguilles, qui touchent chaque année 1,2 million de membres du personnel. L'accord dans le secteur de la santé signé en juillet dernier par les responsables syndicaux et patronaux du secteur hospitalier, a été avalisé lundi par les ministres européens du Travail qui se donnent toutefois trois ans pour la transposer dans leur droit national.

Les employeurs et les représentants des travailleurs devront d'abord "évaluer les risques", en tenant compte de la technologie, de l'organisation du travail ou encore des niveaux de qualification dans leur hôpital. Lorsque cette évaluation démontre un risque de blessure ou d'infection par un objet tranchant, la loi prévoit plusieurs mesures dont «l'interdiction avec effet immédiat de la pratique du recapuchonnage» des aiguilles n'ayant pas de dispositif de protection. Les aiguilles modernes munies de dispositifs de sécurité ne seront donc pas interdites, dès lors qu'elles n'occasionnent pas un risque de blessure. Les professionnels devront aussi mettre en place «des procédures sûres d'utilisation et de mises au rebut des instruments médicaux tranchants ainsi que des déchets contaminés» (pansements, gants, tubes, etc.).

Chaque Etat européen devra définir un régime de sanctions dissuasives. L'accord entre partenaires sociaux concerne 12 millions de travailleurs de la santé dans l'UE et s'applique à l'ensemble du personnel, dont les agents de nettoyage, ainsi qu'à certains travailleurs médicaux indépendants effectuant par exemple des visites à domicile.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 10

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir