Etre heureux et enthousiaste réduit le risque de maladies cardiaques
Brève

Etre heureux et enthousiaste réduit le risque de maladies cardiaques

18.02.2010

Les gens qui sont habituellement heureux, enthousiastes et contents ont moins de risques de développer des maladies du coeur que ceux qui tendent à être malheureux, selon une étude publiée jeudi dans le journal de la société européenne de cardiologie. L'étude, détaillée dans l'European Heart Journal, a porté sur 1 739 adultes en bonne santé suivis pendant dix ans. Les participants qui n'ont pas d'émotions positives ont un risque cardiaque supérieur de 22% à ceux qui en ont un peu ; et, ces derniers ont eux-mêmes un risque supérieur de 22% par rapport à ceux qui ont des affects modérément positifs. Ces résultats suggèrent qu'il pourrait être possible d'aider à prévenir les maladies cardiaques en renforçant les émotions positives des gens, selon le Dr Karina Davidson (Columbia University Medical Center, New York), qui a dirigé l'étude. Même si elle juge prématuré de faire des recommandations cliniques pour l'instant.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Frédéric Valletoux

« 43 % des passages aux urgences pourraient être pris en charge par la médecine de ville », rappelle la FHF

Le rapport du député LREM Thomas Mesnier sur les soins non programmés a divisé les médecins libéraux. Ceux-ci ont en majorité peu apprécié les propositions du parlementaire qui souhaite les mettre...3

Sur les risques du baclofène à hautes doses, le Conseil d'Etat approuve la décision de l'ANSM

Conseil d'État

Suite à la décision de l'Anasm de diminuer la dose maximale du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance dans le cadre de la... 1

Auditionné par l'Ordre pour sa pétition antivaccin, le Pr Joyeux bientôt fixé sur sa radiation

Pr Henri Joyeux

Près de deux ans après sa radiation par l’Ordre, le Pr Henri Joyeux saura bientôt si sa sanction est confirmée. En 2015, le cancérologue... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir