L’allocation d’accompagnement de fin de vie définitivement votée
Brève

L’allocation d’accompagnement de fin de vie définitivement votée

16.02.2010

Le Parlement a définitivement voté mardi, par un ultime feu vert de l'Assemblée, la création d'une allocation quotidienne de 49 euros, versée pendant 21 jours maximum, à une personne interrompant son activité professionnelle pour accompagner à domicile un proche en fin de vie. Fait rarissime, tous les députés présents, de gauche comme de droite, ont approuvé une proposition de loi en ce sens émanant de tous les groupes politiques et reprenant une des mesures phares de la mission d'évaluation de la loi Leonetti sur le droit des malades et la fin de vie. Après une première adoption, il y a tout juste un an, les députés ont voté dans les mêmes termes le texte adopté, là aussi à l'unanimité, par le Sénat à la mi-janvier. L'Assemblée a donc suivi les quelques modifications apportées par les sénateurs. L'allocation -alors diminuée- est étendue aux accompagnants qui ont réduit leur activité à un temps partiel. Elle peut aussi être fractionnée entre plusieurs accompagnants. Par ailleurs, pourront bénéficier de cette allocation non seulement les ascendants, descendants, frères, soeurs, personnes partageant le même domicile mais aussi les « personnes de confiance ». Selon le gouvernement, la mesure devrait concerner 20 000 personnes par an pour un coût d'environ 20 millions d'euros. Mais cette allocation devrait entraîner une baisse des arrêts de travail utilisés à cette fin.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir