Un traitement contre l'herpès réduirait la progression du VIH
Brève

Un traitement contre l'herpès réduirait la progression du VIH

15.02.2010

Un traitement contre l'herpès génital de type 2, dû au virus HSV2, qui infecte la plupart des séropositifs, pourrait réduire la progression de l'infection par le VIH, selon une étude publiée lundi en ligne dans The Lancet. On le traite à l'acyclovir, un antivirus qui, comme cela a déjà été établi, réduit les concentrations de VIH dans le plasma. On ignorait à ce jour s'il réduisait aussi la progression des effets du virus. Les auteurs de l'étude, conduite par le Dr Jairam Lingappa, de l'université de Washington à Seattle (Etat de Washington), ont mené des tests sur 14 sites d'Afrique orientale ou méridionale, auprès de 3 381 personnes hétérosexuelles infectées conjointement par le VIH et par le HSV2. La moitié des patients recevaient un traitement d'acyclovir deux fois par jour, l'autre moitié un placebo, et tous ont été suivis pendant deux ans. Ils ne prenaient pas de traitements anti-sida et avaient un taux de CD4 supérieur à 250 par microlitre. La progression de l'infection était définie par la baisse du nombre des CD4 en-dessous de 200 par microlitre. Les chercheurs ont constaté que la prise de l'acyclovir réduisait la progression de l'infection de 16 % : 284 participants à l'étude recevant de l'acyclovir descendaient en-dessous de 200 CD4, contre 324 de ceux recevant un placebo. Chez les personnes dont le compte de CD4 était supérieur à 350 par microlitre au début de l'étude, le risque de descendre en-dessous de 350 était réduit de 19 %.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir