Avancée prometteuse contre le rejet d’organes
Brève

Avancée prometteuse contre le rejet d’organes

05.02.2010

Un produit pour éviter le rejet lors d'une greffe d'organe a été testé avec succès sur des animaux par des chercheurs français de l'Inserm. Leur découverte pourrait contribuer à réduire le coût élevé, à long terme, des traitements anti-rejets administrés aux patients, ainsi que leurs effets secondaires indésirables. Ces travaux prometteurs pour les patients transplantés viennent de paraître dans la revue américaine Science Translational Medicine. Ils ont été conduits par une équipe française de l’Inserm Nantes dirigée par le Dr Bernard Vanhove et le Pr Gilles Blancho avec une société de biotechnologie, TcL Pharma.

Les lymphocytes T, responsables du rejet ou non du greffon, sont sous le contrôle d'une voie activatrice «CD28», et d'une autre inhibitrice. En bloquant seulement la première, Nicolas Poirier et ses collègues ont réussi à préserver la seconde et ainsi à faire basculer le système immunitaire du côté de l’acceptation de l’organe greffé. Les chercheurs ont transplanté des reins ou des coeurs à des singes. Chaque primate a reçu ensuite un traitement classique d'immunosuppresseur avec ou sans un produit bloquant la voie CD28. L'expérience montre que trois mois plus tard, l’ajout de ce produit bloquant - un «anticorps monoclonal anti-CD28» - évite le rejet tant aigu que chronique chez les animaux.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir