MG incite les généralistes qualifiés à tarifer 23 euros
Brève

MG incite les généralistes qualifiés à tarifer 23 euros

21.01.2010

MG-France, a estimé jeudi que les généralistes étaient en droit de pratiquer un tarif de consultation de 23 euros, au lieu de 22 euros actuellement, sans attendre la décision d'une éventuelle revalorisation par les pouvoirs publics. Pour Claude Leicher, nouveau président de MG France, les 20 000 généralistes secteur 1 "qualifiés" spécialistes sont en droit de facturer des consultations équivalentes à celles des autres spécialistes de secteur 1, soit un Cs à 23 euros. Le syndicat reconnait que "très peu facturent 23 euros du fait des mesures de rétorsion des caisses d'assurance maladie", qui iraient jusqu'à ne pas rembourser les patients. Mai sil avance que "dans la Drôme par exemple, nous sommes neuf médecins à pratiquer ce tarif, sans problème, après une décision favorable devant une Cour d'appel". Le chef de file de MG france ajoute que "normalement, nous devrions même pouvoir facturer 25 euros", en réclamant que les généralistes puissent facturer, comme les spécialistes, une majoration de 3 euros (la MCP) en plus d’un C.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir