« VAC », une nouvelle lettre-clé
Brève

« VAC », une nouvelle lettre-clé

18.01.2010

Un projet d’arrêté ministériel prévoit la création d’une nouvelle lettre-clé pour les médecins libéraux : VAC qui devrait permettre de coter les vaccinations contre la grippe A(H1N1) effectuées au cabinet. Rémunéré 6,60 euros, cet acte ne peut être cumulé avec un autre acte médical, ni même avec un C. Pour mémoire, le généraliste qui choisit de vacciner ses patients a deux solutions. Soit il fait cette injection au décours d’une consultation classique pour un autre motif et dans ce cas si cote un C. Soit il organise des séances dédiées à la vaccination pour ses patients et cote un VAC par injection. Dans la seconde situation, le patient bénéficie du tiers-payant. Pour être honoré, le médecin devra retourner le bon et le certificat de vaccination à la CPAM. Le VAC devrait être valable jusqu’au 30 septembre2010.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 4

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir