Allocation fin de vie votée au Sénat
Brève

Allocation fin de vie votée au Sénat

15.01.2010

Une allocation quotidienne de 49 euros pendant 21 jours maximum pourra être versée au proche d’un patient en fin de vie qui souhaite l’accompagner à domicile. Le Sénat a en effet adopté jeudi soir à l'unanimité une proposition de loi issue de l'Assemblée nationale créant une allocation quotidienne pour permettre à une personne d'accompagner à domicile un proche mourant. Le Sénat n’a apporté que quelques modifications au texte. Il a remplacé les "trois semaines maximum" prévues comme durée pour cette allocation par une formule plus souple stipulant que "le nombre maximum d'allocations journalières versées est égal à 21". Cette formulation permet la poursuite du versement de l'allocation lorsque la personne en fin de vie est hospitalisée.Les sénateurs ont également étendu cette allocation pour les accompagnants qui ont réduit leur temps de travail à un temps partiel. En ce cas, l'allocation sera diminuée. Ils ont également étendu aux "personnes de confiance" le bénéfice de cette allocation prévue au départ pour les ascendants, descendants, frères, soeurs ou personnes partageant le même domicile que la personne accompagnée. La proposition va maintenant repartir pour l'Assemblée nationale pour une deuxième lecture.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

L’Assurance maladie va financer un projet de recherche en médecine générale

Nicolas Revel a annoncé que l’Assurance maladie allait apporter son soutien  « institutionnel, technique et financier » à un projet de recherche du Collège national des généralistes enseignants ...Commenter

73% des Français estiment que le système de santé s'est dégradé ces 5 dernières années

Dégradation du système de santé

Les Français semblent en rupture avec la politique de santé de ces dernières années. Selon un sondage BVA* pour Les Contrepoints de la... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 6

Cardiologie L’INSUFFISANCE CARDIAQUE Abonné

Echocardiographie

Compte tenu du vieillissement de la population, la prévalence de l'insuffisance cardiaque augmente et se situe entre 5 % à 10 % à partir de... Commenter

Formation UN OUTIL MÉTHODOLOGIQUE POUR OPTIMISER LES PRATIQUES ? Abonné

Formation

La formation des médecins et l'information aux patients sont le gage d'une amélioration des pratiques, avec à la clef un meilleur... Commenter

A découvrir