Une nouvelle agence sanitaire pour l’alimentation et l’environnement
Brève

Une nouvelle agence sanitaire pour l’alimentation et l’environnement

06.01.2010

Une nouvelle agence sanitaire, regroupant l'Afsset, chargée de l'environnement et du travail, et l'Afssa, chargée de l'alimentation, a été créée sous l'intitulé d'Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Le ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a présenté une ordonnance en ce sens au Conseil des ministres de mardi. Le texte justifie la fusion par le fait que « ces agences ont de nombreuses thématiques communes et leurs outils et moyens d’expertise sont complémentaires ». Il cite notamment le domaine de l’eau, où l’Afssa est compétente pour l’eau de consommation et l’Afsset pour les eaux de baignade. La nouvelle agence devra « contribuer à assurer la sécurité sanitaire humaine dans les domaines de l’environnement, du travail et de l'alimentation », mais aussi « la protection de la santé et du bien-être des animaux, la protection de la santé des végétaux et l’évaluation des propriétés nutritionnelles et fonctionnelles des aliments ». Le conseil d’administration de la nouvelle agence comprendra des représentants de l'État, d’associations de protection de l'environnement, de patients, de consommateurs, de victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles, d’organisations professionnelles, de syndicats d'employeurs et de salariés, ainsi que des élus et des personnalités qualifiées. L’agence pourra être saisie par les associations de protection de l'environnement et celles défendant les intérêts des patients et des victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. La nouvelle agence devrait être opérationnelle d'ici le 1er juillet.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir