Les pays de l'UE enterrent un texte sur les soins de santé transfrontaliers
Brève

Les pays de l'UE enterrent un texte sur les soins de santé transfrontaliers

01.12.2009

Un projet de loi visant à clarifier les droits à remboursement des patients européens se soignant hors de leurs frontières a été durablement enterré mardi, du fait de l'opposition de plusieurs pays, Espagne, Portugal et Pologne en tête.« Aucun accord n'a été trouvé », a annoncé une porte-parole de la présidence suédoise de l'UE, après des heures de tractations pour briser l'opposition résolue d'une minorité de blocage lors d'une réunion des ministres de la Santé de l'UE à Bruxelles. « Il faut apporter une sécurité aux citoyens européens. Nous ne voulons pas laisser aux tribunaux le soin de trancher au cas par cas », avait pourtant argué le ministre suédois de la Santé et des Affaires sociales Göran Hägglund, dont le pays préside l'UE. Ce projet de loi sur la liberté de mouvement des patients dans l'UE vise surtout à sortir de l'illégalité nombre de gouvernements de l'UE qui ne se conforment pas à la jurisprudence de la Cour de justice européenne. Aujourd'hui, les patients peuvent choisir sans autorisation préalable de traverser la frontière pour se faire soigner. Ils doivent ensuite être remboursés par leur pays à hauteur de ce qu'ils y percevraient, stipulent des arrêts de justice. Bruxelles cherchait à graver les droits de ces patients dans un texte de loi pour les rendre plus lisibles et moins sujets à contestation.Cependant, les patients transfrontaliers sont minoritaires aujourd'hui: ils totalisent 1% des dépenses nationales, calcule Bruxelles.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ROSP : Top départ pour votre déclaration, attention aux indicateurs modifiés

Pour les généralistes, l'heure est venue de remplir ses indicateurs de rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) clinique et du forfait structure pour 2018. Après les déboires de l'an...2

Implants files, le manifeste de sept associations en faveur d'une AMM pour les dispositifs médicaux à risque

incontinence urinaire schéma pelvis

Dans le sillage de l’enquête Implants Files, sept associations de malades, d’usagers et médicales (AIDES, France Assos Santé, Ligue... Commenter

3 millions de DMP ouverts, plastronne l'Assurance maladie

DMP

Et si cette fois, c’était la bonne ? Cinq semaines après avoir relancé le dossier médical partagé (DMP), l’Assurance maladie a annoncé... 5

URGENCES EN DERMATOLOGIE Abonné

Dermatologie

On distingue plusieurs catégories d'urgence dermatologique. La première doit faire redouter le début d'une urgence vitale, souvent de... Commenter

PATHOLOGIES DU CUIR CHEVELU Abonné

Psoriasis

Les atteintes du cuir chevelu sont un motif de consultation récurrent. Elles altèrent la qualité de vie des patients. Il peut s’agir de... Commenter

A découvrir