Dépistage de l’AOMI à l’hôpital St Joseph (Paris)
Brève

Dépistage de l’AOMI à l’hôpital St Joseph (Paris)

24.11.2009

En France, plus de 800 000 patients âgés de plus de 60 ans sont soignés pour une artériopathie

oblitérante des membres inférieurs (AOMI). Et on estime que plus de 2 millions de personnes seraient

potentiellement concernées en France. Pour la 2ème année consécutive, la Journée nationale de l’AOMI a pour but de sensibiliser et de dépister cette pathologie.

À l’occasion de cette 2ème Journée qui se déroulera jeudi 26 novembre, les médecins du pôle cardio-vasculaire et métabolique du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph proposeront toute la journée et à toute personne potentiellement à risque (sujet de plus de 50 ans fumeur ou diabétique ou sujet

de plus de 70 ans) qui le souhaite :

• une évaluation médicale et individuelle du niveau de risque encouru,

• une consultation de dépistage, selon les résultats de l’évaluation, afin de mesurer l’indice

de pression systolique (IPS) au niveau de la cheville,

• et dans le cas où, l’examen révèlerait une artériopathie, la personne sera dirigée vers son médecin

traitant pour bénéficier d’un suivi médical adapté.

Hall d’accueil – Groupe hospitalier Paris Saint Joseph

185, rue Raymond Losserand Paris 14ème – métro Plaisance – bus 6

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir