Le rythme de travail s’accélère aussi à l’hôpital
Brève

Le rythme de travail s’accélère aussi à l’hôpital

03.11.2009

Le rythme de travail s'est accru pour un soignant des hôpitaux sur deux entre 2003 et 2006, selon une étude de la Drees, le service statistique du ministère de la santé. Ainsi, « 50 % des personnels médicaux indiquent que leurs horaires sont imposés contre 20 % des cadres » non-hospitaliers. En outre, les personnels médicaux et infirmiers déclarent dépasser fréquemment leur durée habituelle de travail. « La moitié du personnel médical à temps complet déclare travailler habituellement plus de 50 heures par semaine, un quart plus de 60 heures et un autre quart moins de 45 heures » précise l’étude. Enfin, « la moitié des infirmières et des aides-soignantes, ainsi qu’un tiers des médecins déclarent ne pas pouvoir interrompre momentanément leur travail ». En trois ans, un salarié des hôpitaux sur deux affirme avoir ressenti une accentuation de ces contraintes de rythme.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Canicule

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par la ministre de la Santé à l’occasion du bilan national de...6

Subventions et loyer modéré ont permis à Chaville de recruter 4 généralistes

Inauguration du centre médical de Chaville

Après avoir perdu 42 % de ses généralistes entre 2009 et 2016, Chaville (Hauts-de-Seine) retrouve le sourire. La commune a enregistré début... 3

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Dr Faroudja

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir