Le rythme de travail s’accélère aussi à l’hôpital
Brève

Le rythme de travail s’accélère aussi à l’hôpital

03.11.2009

Le rythme de travail s'est accru pour un soignant des hôpitaux sur deux entre 2003 et 2006, selon une étude de la Drees, le service statistique du ministère de la santé. Ainsi, « 50 % des personnels médicaux indiquent que leurs horaires sont imposés contre 20 % des cadres » non-hospitaliers. En outre, les personnels médicaux et infirmiers déclarent dépasser fréquemment leur durée habituelle de travail. « La moitié du personnel médical à temps complet déclare travailler habituellement plus de 50 heures par semaine, un quart plus de 60 heures et un autre quart moins de 45 heures » précise l’étude. Enfin, « la moitié des infirmières et des aides-soignantes, ainsi qu’un tiers des médecins déclarent ne pas pouvoir interrompre momentanément leur travail ». En trois ans, un salarié des hôpitaux sur deux affirme avoir ressenti une accentuation de ces contraintes de rythme.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau marqué des points importants jeudi matin lors de l’ouverture du...16

L’adalimumab dans l’uvéite de l’enfant Abonné

« L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) est l’affection systémique pédiatrique la plus fréquemment associée à une uvéite non infectieuse ch... Commenter

Smith & nephew au service de la traumato et de la cicatrisation Abonné

Société internationale spécialisée dans les dispositifs médicaux de haute technologie, Smith... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir