Schizophrène meutrier: l’IGAS met en cause l’hôpital de Grenoble
Brève

Schizophrène meutrier: l’IGAS met en cause l’hôpital de Grenoble

23.10.2009

L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) a mis en cause l'équipe médicale de l'hôpital psychiatrique d'où avait fugué un schizophrène avant d'assassiner un étudiant à Grenoble en novembre 2008. Le 12 novembre 2008, Jean-Pierre Guillaud, déjà auteur de plusieurs agressions à l'arme blanche avait mortellement poignardé Luc Meunier, 26 ans, à Grenoble après s'être échappé de l'hôpital psychiatrique de Saint-Egrève (Isère). Ce meurtre avait donné lieu au déclenchement d'une enquête de l'Igas. Dans son rapport, l'Igas souligne que "les antécédents d'agressions physiques (...), les fugues (...) et l'état mental" du meurtrier présumé "au cours des trois derniers mois avant le drame auraient dû se traduire par des décisions thérapeutiques mieux adaptées". La fugue de M. Guillaud, qui a conduit au meurtre, est la "conséquence d'une autorisation" de sortie donnée par l'équipe soignante au patient, que critique l’IGAS.

Dans cette affaire hautement polémique qui avait entrainé l’annonce par Nicolas Sarkozy d’une réforme de l’hospitalisation psychiatrique, un collège d'experts doit aussi rendre son rapport. Enfin, une seconde information pour homicide involontaire a également été ouverte à la suite d'une plainte contre X de la famille Meunier pour tenter de déterminer les responsabilités médicales et administratives ayant conduit au drame. De son côté, l'avocat de la famille Meunier, Me Hervé Gerbi s'étonne que la justice "n'ait pas encore tiré les conséquences du rapport de l'Igas y compris en envisageant des mises en examen".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir