Les associations demandent une baisse de la puissance des antennes-relais
Brève

Les associations demandent une baisse de la puissance des antennes-relais

19.10.2009

Le premier "comité de suivi" du "Grenelle des ondes", chargé de mettre en oeuvre les décisions de la table ronde qui s'est tenue au printemps, s'est réuni vendredi au ministère de la santé, au lendemain de l'avis de l'Afsset demandant une réduction des expositions. Roselyne Bachelot a rappelé à l'ouverture que le Grenelle des ondes a retenu "des dispositions de précaution à l'égard des téléphones mobiles, la mise en place d'un suivi raisonné des valeurs limites d'exposition et la rénovation du dispositif de contrôle des expositions et du financement de la recherche". Un comité opérationnel est par ailleurs chargé d'organiser des expérimentations dans 10 à 20 villes pilotes, entre novembre 2009 et avril 2010.

L'Afsset a estimé jeudi qu'une "incertitude" règne autour des éventuels effets des ondes et prôné une réduction des expositions par les téléphones portables et aussi dans certains cas par les antennes-relais. L'un des objectifs du gouvernement est de "diminuer l'exposition aux ondes, tout en maintenant la qualité du réseau", dont "l'intérêt est également sanitaire", a indiqué Mme Bachelot, citant "l'alerte pour appeler le Samu lorsque l'on se trouve dans la rue". De leur côté, les associations Agir pour l'environnement et Priartem, membres du comité de suivi, ont envoyé vendredi une lettre ouverte à la Ministre de la Santé, à qui elles demandent une action "forte et rapide" suite à l'avis de l'Afsset. La baisse des expositions, selon le principe Alara (aussi bas que raisonnablement possible), aboutirait selon eux à "adopter un seuil d'exposition aux antennes-relais très voisin de celui proposé par les associations, à savoir 0,6 volt/mètre".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...3

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... 3

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir