PLFSS 2010 : la cnamts dit non
Brève

PLFSS 2010 : la cnamts dit non

08.10.2009

Les administrateurs de la cnamts ont rendu un avis défavorable sur le PLFSS 2010. Le Conseil s’est réuni mercredi 7 octobre: 12 voix se sont exprimés contre ((CGT, FO, CFE-CGC, FNMF, FNATF et CISS), 14 se sont abstenus (CFTC, Medef, CGPME, CGPME, UNAF, UNAPL) et trois n’ont pas pris part au vote (CFDT). Le même jour, le conseil de l’Uncam s’est réuni et a adopté de justesse le PLFSS 2010 : quatre pour, 3 contre, 6 abstentions et 5 ne se sont pas prononcés.

De leur côté, les administrateurs de l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (l’Acoss qui fédère les Urssaf), "banque de la Sécu", ont voté majoritairement contre le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2010 et se sont inquiétés des "modalités de financement" en 2010 et au-delà. Le conseil d’administration a émis un avis défavorable par 11 voix contre (délégations CGT, CGT-FO, CFTC et CFE-CGC et 1 personnalité qualifiée) et 5 voix pour (délégation UPA et 2 personnalités qualifiées), les délégations CGPME et MEDEF s’abstenant, 1 personnalité qualifiée prenant acte du projet et la délégation CFDT ne prenant pas part au vote, selon un communiqué de l'Acoss.

L’avis des diférentes caisses sur le PLFSS est obligatoire, mais le vote des administrateurs est indicatif pour le gouvernement. Le PLFSS 2010 doit être adopté par le conseil des ministres le mercredi 14 octobre.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

vaccins

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit... 2

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir