La MSA veut s’impliquer dans les ARS
Brève

La MSA veut s’impliquer dans les ARS

08.10.2009

La MSA a indiqué jeudi qu’après s’être « fortement impliquée dans le travail de préfiguration des ARS au niveau des instances exécutives, » elle souhaite « prendre part aux diverses commissions opérationnelles destinées à organiser le fonctionnement futur des agences ». Le directeur santé de la MSA, Pierre-Jean Lancry a été nommé la semaine dernière en conseil des ministres directeur de l’ARS de Basse-Normandie. La MSA a fait valoir qu’elle expérimente déjà des « modes innovants d’organisation sanitaire visant à lutter contre la désertification médicale en milieu rural » : maisons de santé rurales, réseaux gérontologiques et « pays de santé ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Revel

Interview de Nicolas Revel (Cnam) Télémédecine : « débuter par les patients en ALD »

Les négociations conventionnelles sur la télémédecine et sur la CSG ont débuté aujourd'hui. Le directeur général de la Cnam espère aboutir à un accord dans les trois mois pour la télé-expertise et...4

La CSG aussi au menu des négos conventionnelles, la piste d'une compensation sur la retraite évoquée

Administratif

De nouvelles négociations conventionnelles ont débuté à la Cnam cet après-midi. Outre le dossier télémédecine, la compensation de la hausse... Commenter

Allaiter diminue le risque de diabète chez la mère

Allaitement

Les conclusions d'un article paru dans le JAMA Inter Med. du 16 janvier dernier, indiquent qu'il y aurait un lien très fort entre la durée... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir