Une femme enceinte fumeuse augmente le risque d'asthme pour le bébé à naître
Brève

Une femme enceinte fumeuse augmente le risque d'asthme pour le bébé à naître

15.09.2009

Le tabagisme de la mère pendant la grossesse augmente de quatre à six fois le risque d'avoir de l'asthme pour le nourrisson, selon une étude suédoise présentée au congrès européen de pneumologie à Vienne lundi. L'équipe du professeur Anders Bjerg, de l'hôpital central Sunderby de Norrbotten, a montré que la consommation de tabac induisait un sous-poids des nourrissons à la naissance, un élément qui influe sur le risque d'avoir de l'asthme. Pour les besoins de cette étude, les médecins suédois ont examiné le développement de l'asthme chez quelque 3 400 enfants entre 1996 et 2008. Les enfants de mères fumeuses sont nés avec un poids moyen inférieur de 211 grammes aux enfants de femmes non fumeuses.

Près d'un quart (24,3 %) des enfants de mères fumeuses pesait moins de 2,5 kg à la naissance contre 4,1 % pour les enfants de non fumeuses. Pour les enfants nés en sous-poids d'une mère qui avait fumé pendant toute la grossesse, le risque d'avoir de l'asthme a été de 23,5 %, contre 7,7 % pour les enfants de mères non fumeuses nés avec un poids normal.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Centre de régulation

Affaire Musenga : « les réponses non adaptées » du SAMU ont entraîné un retard de prise en charge de 2 h 20, pointe l'IGAS

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a remis vendredi à la ministre de la Santé les résultats de sa mission d'enquête sur l'affaire Naomi Musenga, jeune femme de 22 ans décédée en...Commenter

Le renouvellement d'ordonnance, premier motif de consultation chez le généraliste

Ordonnance

Alors que les médecins font face à une demande de rendez-vous toujours plus importante et que les pouvoirs publics réfléchissent à... Commenter

HAS : des recos sans consensus sur la maladie de Lyme

Tiques

Très attendues, les nouvelles recos de la HAS sur la maladie de Lyme devaient permettre de mieux baliser la prise en charge et le parcours... 1

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir