Médecine du travail: un accord qui doit être confirmé
Brève

Médecine du travail: un accord qui doit être confirmé

14.09.2009

Syndicats et patronat ont finalisé vendredi un texte d'accord visant à réformer la médecine du travail. Ce texte prévoit notamment de faire passer de deux à trois ans la périodicité des visites médicales pour les salariés non exposés à des risques spécifiques, un ou plusieurs entretiens "médico-professionnels" étant assurés entre temps par des infirmières en santé au travail. Tous les syndicats ont souhaité se laisser le temps de la réflexion avant de se prononcer sur une éventuelle signature, évoquant, un texte "pas satisfaisant" (CFE-CGC) ou "décevant" (CGT), et certains ont regretté un "manque de temps" pour avancer davantage sur certains sujets (CFTC). Seule la CFDT a paru optimiste, tout comme le patronat qui a évoqué un texte "extrêmement novateur qui modernise vraiment la médecine du travail".

Le texte revient aussi sur l'avis d'inaptitude qui peut être délivré par un médecin après un arrêt longue maladie. Jusqu'à présent, entre la visite médicale de reprise et un éventuel licenciement pour inaptitude (si l'employeur n'a pas de solution de reclassement), un délai légal de "carence" de 21 jours laissait le salarié sans aucune indemnité. Le texte propose que ce soit désormais l'assurance-maladie qui paye, ce que refusent une majorité de syndicats.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir