64 enseignants associés de médecine générale déjà candidats à la titularisation
Brève

64 enseignants associés de médecine générale déjà candidats à la titularisation

30.03.2009

La commission nationale d’intégration (CNI) qui doit se prononcer sur l’aptitude des enseignants

associés à la titularisation pour les années à venir a déjà reçu 64 candidatures. Les députés qui ont voté en première lecture le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires» ont prévu de dégager chaque année 20 postes de profeseurs, 30 postes de maîtres de conférence et 50 postes de chef de clinique. « Alors que les conditions de l’exercice de soins ne sont pas encore définies, dans le contexte d’une absence annoncée de moyens dédiés, ce nombre élevé dès la première année des candidatures traduit la possibilité pour les tutelles de mettre en place cette filière, a commenté dans un communiqué le Syndicat National des Enseignants de Médecine Générale (SNEMG). L’absence de filière universitaire de médecine générale est aujourd’hui insupportable pour le fonctionnement des départements de médecine générale des facultés de médecine.» La filière de médecine générale ne compte pour l’instant aucun titulaire alors qu’il existe 5 500 postes pour les autres disciplines.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir