La circoncision contre les IST
Brève

La circoncision contre les IST

26.03.2009

La circoncision réduit nettement le risque d'herpés génital et d'infection par des papillomavirus, selon les résultats de deux études cliniques, publiés mercredi, qui confirment aussi l'efficacité préventive de cette pratique contre le virus du sida. Les deux essais cliniques menés en Ouganda sur 3.393 hommes hétérosexuels âgés de 15 à 49 ans ont montré une baisse de 35% de la prévalence d'infections à papillomavirus responsables notamment de 70% des cancers de l'utérus. Pour l'herpès, le risque d'infection a été réduit de 28% chez les hommes circoncis, précisent les auteurs de cette recherche publiée dans le New England Journal of Medicine (NEJM) daté du 26 mars. En revanche, la circoncision n'a pas d'effet sur l'incidence de la syphilis, soulignent les auteurs. "Cela démontre les bienfaits pour la santé publique de la circoncision médicalement supervisée", souligne le Dr Thomas Quinn, du laboratoire d'immunorégulation de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), co-auteur de ces travaux.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir