L'Académie de médecine recommande un déconfinement par région

L'Académie de médecine recommande un déconfinement par région

Stéphane Lancelot
| 07.04.2020
  • Académie de médecine

Le déconfinement, ce n’est pas maintenant. Toutefois, l’Académie nationale de médecine anticipe et formule ce mardi plusieurs préconisations pour aborder cette étape. Elle recommande ainsi la mise en place future d’un déconfinement par région, avec de strictes restrictions sur les déplacements et le maintien de mesures de « distanciation sociale ».

Aux yeux de l’Académie, il faudra que « la sortie du confinement soit décidée sur la base de la région et non par classe d'âge (et) que cette sortie ne soit autorisée que dans les régions dans lesquelles une décroissance nette du nombre des patients Covid-19 devant être hospitalisés et un retour des besoins de réanimation à l'état pré-épidémique sont observés ».

Port du masque obligatoire

L'Académie souhaite que les habitants d'une région en déconfinement « ne soient pas autorisés à se rendre dans une région encore en situation de confinement » et prône « le maintien de l'interdiction des rassemblements (sauf cas exceptionnels…), le maintien des mesures barrières sanitaires, mais aussi leur renforcement par le port obligatoire d’un masque grand public anti-projection, fût-il de fabrication artisanale, dans l’espace public ».

L'Académie avait déjà publié vendredi une recommandation spécifique sur ce dernier point, souhaitant que le port d'un masque « grand public » ou « alternatif » aux masques médicaux, en pleine pénurie, soit rendu obligatoire pour les sorties pendant la période de confinement et lors de sa levée, jusqu'à la fin d'une période de 14 jours sans nouveau cas.

Ne pas lier la sortie du confinement aux résultats des tests biologiques

L'adoption de ces principes pour une sortie du confinement devrait selon cette instance permettre qu'elle « se fasse dans les meilleures conditions de prise en charge des cas graves dans les établissements de santé, de limitation de la propagation du virus, de reprise d’activités professionnelles et de compréhension par le public ».

Concernant les tests, l'Académie souhaite que « la décision sur la sortie du confinement ne soit pas fondée sur les résultats de tests biologiques individuels, dont la disponibilité et la fiabilité n'apparaissent pas assurées à brève échéance », mais que « les études de sérologie à visée épidémiologique en population générale soient déclenchées au plus vite dans tout le pays sur une base régionale, en vue d’apprécier le risque de survenue d’une deuxième vague épidémique ».

(Avec AFP)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Patrick Bouet

Entretien Dr Patrick Bouet, président de l'Ordre des médecins : « Cette épidémie restera un traumatisme »

Le Généraliste : Une vingtaine de généralistes en activité ont perdu la vie en luttant contre le Covid-19. Que vous inspire cette perte ? ...3

Que deviennent les centres Covid ambulatoires mis en place pendant la crise ? Abonné

Centre covid

Près d'un mois après le déconfinement, que deviennent les centres Covid-19 ambulatoires mis en place par les professionnels de terrain dans... Commenter

Hommage Qui sont les généralistes emportés par le Covid-19 ?

Hommage - Qui sont les généralistes emportés par le Covid-19 ?-0

Le Généraliste a souhaité honorer les médecins de famille emportés ces dernières semaines en France par le Covid-19, en donnant la parole à... 6

Santé publique LE CALENDRIER DES VACCINATIONS 2020 Abonné

Vaccin

Le ministère de la Santé a publié le 31 mars dernier la « mouture » 2020 du calendrier des vaccinations, publication passée un peu... Commenter

Neurologie DÉMENCE : QUEL PRONOSTIC ? Abonné

Scanner

Une fois le diagnostic de démence posé chez un patient, il soulève rapidement la question du pronostic et de l’organisation de vie à moyen... Commenter

A découvrir